Lames orientables de séparation, quels sont leurs avantages ?

Publié le : 06 juillet 20237 mins de lecture

Les panneaux à lamelles sont avec tout ! Mais c’est en tant que séparation de pièces qu’ils se sont démarqués. La séparation de pièce à lattes est une alternative super intéressante à l’utilisation de murs ou d’autres structures plus complexes et plus coûteuses à installer. Et dans cet article, nous vous donnons des conseils, des idées et de belles inspirations pour réaliser votre propre séparation de pièce à lattes.

Pourquoi une séparation de pièce à lamelles ?

La séparation de pièces à lattes peut être polyvalente et élégante. Elle peut être fabriquée en différentes tailles, hauteurs et formes. La disposition des lamelles varie également en fonction des goûts de chacun, et elles peuvent être positionnées horizontalement, verticalement ou en diagonale. L’espacement entre les lattes est un autre avantage de ce type de cloison. Vous pouvez les placer très près les unes des autres ou les espacer largement, selon que vous souhaitez ou non limiter la vue entre les pièces. Tout cela ajoute beaucoup de style et de personnalité aux environnements décorés avec la cloison à lattes, les laissant modernes et originaux.

Lumière et ventilation

De nombreuses personnes cessent de diviser les environnements précisément pour ne pas perdre la ventilation et l’éclairage naturel, mais avec la cloison à lamelles, ce n’est pas un problème. La cloison à lamelles permet à la lumière et à la ventilation de continuer à passer d’une pièce à l’autre, et semble idéale pour créer un coin chambre en l’absence de fenêtres dans l’espace créé. Même si vous souhaitez augmenter la quantité de lumière qui passe entre les pièces, éloignez les lattes.

Économique

La cloison à lamelles favorise également votre porte-monnaie, car ce type de cloison est l’un des plus économiques, surtout si vous exécutez le projet vous-même.

Les bois tels que le pin et l’eucalyptus donnent un air moderne au projet et sont très économiques. Sans oublier la possibilité d’utiliser du bois de démolition et même des palettes. Nous vous avons déjà donné l’astuce, mais nous allons la renforcer. La séparation de pièces à lattes peut être réalisée par vous-même sans trop d’efforts ni de difficultés. Votre tâche consiste à mesurer la pièce, à calculer le nombre de lattes et à acheter la bonne taille. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à visser les lattes entre le plafond et le sol ou le mur. Mais ne vous inquiétez pas, nous allons vous proposer un tutoriel pour que vous puissiez vérifier le processus complet étape par étape et apprendre à fabriquer une séparation de pièce à lattes.

Séparer sans séparer

L’un des plus grands avantages de la cloison à lattes est qu’elle divise mais ne sépare pas. Ce juste milieu entre une chose et une autre favorise les petits environnements et met en valeur l’esthétique moderne et décontractée des environnements. Toutefois, cette caractéristique signifie que la cloison à lamelles n’offre pas d’intimité. Par conséquent, si l’objectif est d’utiliser la pièce entre les environnements sociaux et privés, repensez à l’idée.

Pour toutes les pièces

La cloison à lamelles peut être utilisée dans n’importe quelle pièce de la maison où la limitation entre les pièces est nécessaire. En ce sens, vous pouvez l’utiliser entre la salle à manger et le salon, la chambre à coucher et le dressing, le balcon et le salon, la cuisine et la salle à manger, entre autres environnements.

Quel matériau utiliser ?

Le bois

Le bois est le principal matériau utilisé pour la fabrication des cloisons à lamelles. Dans ce domaine, vous disposez d’un large éventail d’options, des bois les plus nobles aux plus abordables et populaires, tels que le pin et l’eucalyptus. L’un des avantages du bois est qu’il permet l’application de peinture ou de vernis dans la couleur de votre choix, s’adaptant parfaitement à l’esthétique de l’environnement.

MDF

Pour les environnements internes, il a été de plus en plus courant d’utiliser le MDF et même le MDP pour créer des cloisons. L’avantage est que le matériau est déjà livré avec une finition d’usine et que vous l’achetez dans la couleur et la texture souhaitées. Toutefois, il n’est pas recommandé d’utiliser le MDF dans les environnements humides et mouillés, comme les espaces extérieurs ou l’intérieur de la salle de bains.

Palette

Vous voulez économiser de l’argent tout en réalisant un projet durable ? Alors investissez dans la cloison à lattes en palette. Le matériau est facile à trouver. En plus d’économiser de l’argent, vous pouvez réutiliser quelque chose qui serait jeté.

Types de cloisons à lattes

Voilée

La cloison à lattes est celle dont nous parlons depuis le début de ce billet. Elle se caractérise par l’utilisation de lattes de bois disposées côte à côte avec un espacement prédéterminé entre elles, variable selon chaque projet. Il permet le passage de la lumière, la ventilation et donne de l’amplitude aux environnements, puisqu’il ne les ferme pas complètement. Cependant, il n’offre que peu ou presque pas d’intimité.

Interphone

Une autre option consiste à créer une séparation de pièces à lattes, mais dans un format monobloc. Cela signifie que les lattes sont fixées les unes aux autres, sans aucun espacement. Cette configuration apporte plus d’intimité aux environnements et convient aux pièces privées.

Avec des niches et des étagères

La séparation de pièces à lattes peut également être dotée de niches et d’étagères intégrées, ce qui rend la pièce plus fonctionnelle. Ces compartiments permettent d’organiser les objets dans la pièce, tout en servant de support décoratif.

Un style écran

La cloison à lattes peut également prendre l’aspect d’un paravent, c’est-à-dire qu’elle n’est pas fixe et peut être déplacée d’un côté à l’autre. Ce type de cloison est également articulé, et peut être ouvert ou fermé selon les besoins.

Plan du site